Retour à la liste des articles

Herborescence : richesse du végétal

Je partage

30 Mars 2021

C’est par passion de la botanique et du jardinage que Francine Moreau s’est lancée il y a deux ans dans la profession d’herboriste.

Herborescence : richesse du végétal


Habitante de Château-Thébaud depuis toujours, elle a quitté son ancienne profession de comptable et a trouvé le bonheur dans le pré avec son entreprise Herborescence ! La box Un Jour Un Village de Château Thébaud vous emmène à sa rencontre et elle ne manquera pas de vous transmettre sa passion pour les végétaux lors de votre visite.

Le métier de paysane-herboriste a pour vocation de cultiver des plantes aromatiques et médicinales avec une parfaite connaissance de leurs propriétés. Francine a ainsi suivi une formation certifiée avant de commencer son activité, lui permettant de maîtriser les propriétés des plantes, leur séchage et leur stockage.

Son terrain de jeu préféré est donc son pré, un champ qu’elle loue près de chez elle. Elle y cultive 35 plantes différentes, surveillant ardemment leur santé au fil de l’année. Elle teste, observe, savoure ses réussites et parfois constate les échecs. Car si elle a pu se former sur les propriétés des plantes, leur culture est propre au site où elles poussent, entre la nature du terrain, son humidité, son exposition et la météo ! Quelques variables avec lesquelles chaque producteur et productrice doit composer.

Quasiment toutes les plantes cultivées à Herborescence proviennent des propres semis de Francine. Il n’y a que quelques boutures et deux plantes qu’elle achète en plants. Romarin, Thym, Sarriette, Lavande et autres s’épanouissent ensuite dans son pré. Elle récolte aussi quelques plantes sauvages autour de chez elle. C’est ainsi en tout 50 variétés dont elle dispose pour composer ses produits. Elle profite aussi des fruitiers qui se trouvent dans son champ pour proposer ponctuellement confitures et fruits secs.

Francine aime son métier et le lie avec une approche globale à l’éco-système de son pré. Elle limite le fauchage, souhaitant attirer les éventuels parasites dans les herbes folles plutôt que dans ses plantations, observe et s’intéresse aux insectes qui peuplent les lieux, invite les oiseaux avec des nichoirs et un mat. En bio, elle n’utilise aucun engrais de synthèse bien sûr, mais du lithotame (algues) et des coquilles d’huîtres concassées, pour le calcium et les oligo-éléments.

Passé la récolte, les feuilles, les fleurs et les racines récupérées rejoignent le séchoir. Celui-ci est une fabrication familiale, Francine étant très aidée de ses proches dans l’aspect matériel de son activité. Un système de déshumidification permet d’optimiser le séchage et de ne pas abîmer les plantes.

Les plantes séchées sont ensuite proposées, en version seule ou mélangées, en tisanes principalement mais aussi en herbes aromatiques ou en poudre, pour la cuisine. Les produits d’Herborescence sont créés grâce aux savoirs de Francine, suivant les bienfaits très spécifiques de chaque plante.

Enfin pour la vente, Francine propose ses produits en direct chez elle, dans des points vente dans le vignoble ou lors de quelques marchés de producteurs. Elle fournit également l’Auberge de la Gaillotière, à deux pas de chez elle, en plantes fraîches, selon ses récoltes, deux fois par semaine.

Herborescence c’est donc une activité au plus proche de la nature et qui reste très locale. Francine prend ce que la nature a à lui offrir ici et ne la distribue pas beaucoup plus loin. Un cercle vertueux qu’Un Jour Un Village est très heureux de vous partager pour cette nouvelle version de sa box Château-Thébaud.

Sylvain Le Bourdonnec

+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+

Avis et commentaires...

Personne n'a encore laissé d'avis sur ce billet. Soyez le premier à le faire !

je laisse un avis

X