Retour à la liste des articles

Canon !

Je partage

27 Mars 2019

Vous êtes gourmand, curieux, ouvert, joueur, amateur de bons vins et de bonne chère : une adresse à ne pas louper quand vous viendrez à Rochefort-sur-Loire est assurément Canon-Canon.

Canon !


J’avais bien repéré cette enseigne située au pied de l’imposante église Sainte-Croix, je me disais : « Tiens, un bar à vins ici ?!? Il y a des vignerons partout et du vin à flot. Curieux… » Et c’est bien la curiosité qui m’a poussée dans cet antre aux trésors tenu par Timothé.
Explications.

On est vendredi et c’est Simon qui me reçoit car Timothé est en livraison . Qu’à cela ne tienne. Simon fait partie de la maison et me raconte l’épopée qui mène à Canon Canon et Canon Canon à Rochefort-sur-Loire.

« Cave-bar à vins et à manger »

Timothé a eu le nez fin en ce printemps 2017 quand il a ouvert son bar à vins.
Arrivé de Champagne, c’est pour la pâtisserie qu’il vient à Angers, mais rapidement il se forme à la sommellerie et travaille pour des tables prestigieuses telles Belle Rive à Angers et le Château de Noirieux à Briollay.
Tombé amoureux de la région et particulièrement du « Layon », des amitiés se créent avec les vignerons. Et là lui vient l’envie très forte de vendre du vin… Mais pas n’importe quel vin.
Ses sélections sont essentiellement « nature », au minimum bio ; ici le label importe peu, mais plutôt la conduite du vignoble et la façon d’élever les vins.
Des vins de toute la France, 30% sont du Val de Loire. C’est une belle opportunité que de pouvoir découvrir d’autres terroirs et d’autres vins nature sans se déplacer. Ceux-ci sont dénichés sur les salons ou par le bouche-à-oreille, « c’est un petit milieu ». Certains vignerons viennent aussi spontanément proposer leur production. En bref, le travail de Timothé consiste essentiellement à goûter.

On peut se faire conseiller avec des critères particuliers (pour offrir par exemple) ou par rapport à ses goûts (pour se faire plaisir). Mais aussi jouer le jeu et repartir avec une bouteille complètement inattendue. J’ai testé plusieurs fois et je n’ai pas été déçue. Le discours passionné de Timothé promet toujours un bon moment de dégustation.
Vous aurez le choix entre 300 références, mieux vaut être conseillé du coup…

Univers infini

J’ai découvert les vins nature il y a une dizaine d’année et je ne cesse d’être surprise.
Si vous n’avez jamais fait cette expérience, lançez-vous  ! Un autre univers de l’œnologie s’offre à vous et il est infini.
À Canon Canon, le vin est aussi vendu au verre, régulièrement la carte change. Cela permet de goûter plusieurs vins sans forcément acheter la bouteille. Pour accompagner, Timothé et Simon concoctent des ardoises.

Les ardoises

Attention c’est divin ! Les fromages sont sélectionnés par Nicolas Ducret, maître-fromager angevin, les salaisons et pâtés viennent de la Charcuterie Gasté (à deux pas), les rillettes de poissons de Loire sont faites par Tatus (pêcheur installé dans la Vallée), les conserves de cochon Le Groin Levé viennent de Rablay-sur-Layon (goûtez le boudin à tartiner, simplement un régal). On trouve même des pâtés végétariens.
Le tout associé à un joli verre de vin en terrasse et un peu de soleil, il n’en faut pas plus.

Dynamisme, implication, engagement

Rochefort-sur-Loire est un village bouillonnant d’initiatives. Tous les mercredis matin, le marché alimentaire sur la place de l’Eglise attire beaucoup de monde et régulièrement en fin de semaine, il y a concert à Canon Canon, souvent des groupes locaux. « Ça bouge bien niveau musique en Anjou ! » dit Simon.
Tous les jeudis, Canon Canon est aussi le rendez-vous des rochefortais pour récupérer leur panier de légumes venant de « La Serre à fines herbes » de Ben et Séraphine, maraîchers bio locaux.
La population locale est très concernée par le sujet bio et vins nature, l’Anjou se révèle être une des régions les plus prolifiques.
Il faut dire qu’on y trouve quelques précurseurs comme Jo Pithon et Joël Ménard qui ont formé des générations de jeunes vignerons et continuent de soutenir et d’aider à l’installation.
En vin nature DE Rochefort-sur-Loire, Timothé travaille avec le Domaine Beclair (le premier à ouvrir la voie ici est Gildas Beclair). Dans les communes voisines, de grands noms font rêver, des magiciens du vin tels Mosse, La Grange aux Belles et Pithon-Paillé dont on retrouve les cuvées à Canon Canon. Tous soutiennent les « petits nouveaux » qui s’installent (toujours l’entraide) et que l’on retrouve aussi chez Timothé : Adrien de Mello à St Aubin-de-Luigné, Margot Rousseau Petit à Champs-sur-Layon, Anthony Robin à St Gemmes-sur-Loire et encore Guillaume Noire à Rablay-sur-Layon.
Evidemment Canon Canon adhère à l’association les Vins S.A.I.N.S, comprenez « Sans aucun intrant ni sulfite », militant pour la défense des vins nature. Tout un programme.

Rouge de soif

J’ai goûté « Pineau d’Aunis » de Jean-Christophe Garnier (St Lambert-du-Lattay). Un « rouge de soif », un vin plaisir qui, dans l’idéal se déguste l’été, légèrement frais, autour de 10°C. D’ailleurs lui-même ne tire pas plus de 10°/Vol. Simon évoquait une ressemblance avec le Pineau Noir. J’y ai retrouvé des notes de fruits (pêche, grenadine) et d’épices, une caractéristique des vins dits légers et qui me rappelle certains gamay des bords de Loire. Toujours est-il que ce cépage Pineau d’Aunis, endémique du Val de Loire, est peu courant : il a été abandonné car la conduite des vignes était assez cahotique (sujet aux maladies, vinification difficile, fermentation très longues). Mais, peur de rien, il revient petit à petit et c’est très prometteur. Au demeurant, ce Pineau d’Aunis gagne à être connu.

Toujours concernant les vins locaux on trouve à Canon-Canon plusieurs Savennières et quelques Layon atypiques.
Amateurs de bières, vous trouverez votre bonheur avec une belle gamme de bières « vivantes » et locales. Plus original : du saké japonais, du whisky de Haute-Savoie, des liqueurs et eaux de vie d’Alsace aux arômes surprenants, etc.

Je n’en dis pas plus, venez tenter l’expérience.

NB : visiteurs Un jour un village, une partie de fléchettes vous est offerte pour animer votre dégustation.


Un jour un village Béhuard/Rochefort-sur-Loire, c'est ici.

+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+

Avis et commentaires...

Personne n'a encore laissé d'avis sur ce billet. Soyez le premier à le faire !

je laisse un avis

X